Brouillages (Jón Hallur Stefánsson)

LES LIEUX

Brouillages

Þingvellir

Les Þingvellir ou plaines du parlement sont un haut lieu de l’Islande, à la fois site naturel et site historique. C’est à ce double titre que l’ensemble est inscrit sur la liste de patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2004.

 

Patrimoine naturel :

Comme une bonne partie de l’Islande, Þingvellir est une zone volcanique constituée de couches de laves. Du point de vue tectonique, il s’agit d’une plaine d’effondrement ou graben, consécutif à la faille d’Almannagjá, lieu de divergence des plaques américaine et européenne.

01 2

02 2

Vue d’ensemble : au premier plan le rebord du horst. Au second plan, le graben des Þingvellir, avec les chalets d’été de nombreux habitants de Reykjavík.

03 2

La faille d’Almannagjá et le graben à droite.

 

Patrimoine historique :

C’est sur les plaines de Þingvellir, autour du rocher de la loi, le Lögberg, que se tint le premier parlement islandais.

04

Le Lögberg

05 2 La création de l’Alþingi (gravure)

Selon le Landnámabók, ou livre la colonisation, manuscrit du XIIIème siècle, c’est en 874 que le Normand Ingólfr Arnarson s’installa de façon permanente sur l’île d’Islande, dans la région où sera bâtie plus tard Reykjavík. A partir de là, la colonisation s’amplifia par des arrivées de colons en provenance de Norvège, d’Ecosse et d’Irlande. Bientôt, les descendants d’Arnarson dominèrent le sud-ouest et il devint nécessaire de contenir leur pouvoir et de réunir ces populations aux coutumes bien différentes, sous les mêmes lois.

Grímur Geitskör fut chargé de trouver un endroit convenable pour tenir une assemblée. C’est à ce moment-là qu’un fermier de Bláskógar (le nom à l’époque de la région de Þingvellir) fut condamné pour meurtre. Ses terres devinrent alors propriété publique. Geitskör proposa de réunir la première assemblée, l’Alþingi, à cet endroit qui offrait du bois de chauffage, de l’eau et des prairies pour les chevaux. En effet, parmi les 36 goði (chefs locaux) présents, certains venaient de loin et devaient trouver de quoi se reposer et se restaurer plusieurs jours.

En 930 se tint le premier l’Alþingi, donnant naissance à l’état libre islandais qui ne perdra son indépendance qu’en 1262, lors de la prestation de serment de vassalité de l’île au roi de Norvège.

06 Le blason de l'état libre islandais.

Le 25 février 1944, l’Alþingi déclara que l’acte d’union entre le Danemark et l’Islande prenait fin. Cette décision fut approuvée par référendum le 23 mai suivant. Le 17 juin 1944, une célébration de proclamation de la république se tint à Þingvellir.

On considère cette assemblée comme le plus vieux parlement d’Europe.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau