Hiver arctique (Arnaldur Indriðason)

LES LIEUX

Hiver arctique2

Hiver arctique1

Carte détaillée des fjords de l'Est, dans la région d'Eskifjörður, où Erlendur et son frère se sont perdus lorsqu'ils étaient enfants.

 

Hiver arctique3a

Pour agrandir la carte, cliquez ci-dessous:

Hiver arctique3

L’immigration en Islande
 

Au 1er janvier 2015, la population immigrée en Islande représente 8,9 % de la population, sur un total de 329 100 habitants, soit près de 29 290 personnes. Cette proportion est en augmentation. La part des immigrés de la seconde génération (nés en Islande de deux parents immigrés) s’élève à plus de 3 800, soit 1,1 % de la population.

10 900 immigrants (plus des deux-tiers) proviennent de Pologne. Les Lituaniens arrivent en deuxième position avec près de 1 480 individus. La première communauté extra-européenne est constituée par les Philippins, qui sont près de 1 450, soit environ près de 5 % des immigrés (0,44 % du total). La grande majorité de cette population immigrée vit dans la région de la capitale (les deux-tiers) et 15,4 % habitent dans les fjords de l’ouest où ils travaillent principalement dans l’industrie de la pêche. Un peu moins de 600 personnes obtiennent la nationalité islandaise chaque année.

 

Son isolement géographique et climatique, l’absence de passé colonial et la confrontation très récente à l’immigration ne font pas de l’Islande un pays où le racisme a pu se répandre. Contrairement à de nombreux pays européens, il n’existe pas de parti populiste à tendance xénophobe significatif. Cependant, face à la mondialisation, les Islandais ont tendance à se replier sur leur identité (la langue, l’histoire, la littérature) pour s’affirmer. Parfois, ce repli peut prendre une connotation raciste et le nombre d’actes isolés (des injures bien souvent) est en augmentation, surtout grâce à l’aide de l’alcool ! Il est vrai que la difficulté de la langue islandaise, l’isolement et la rudesse du climat ne favorisent pas l’insertion d’étrangers qui viennent de loin.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau