De nouveaux romans publiés en Islande en cette rentrée 2021

Quatre auteurs islandais, que les amateurs de polars de l’île connaissent bien, viennent de publier des romans, en Islande, en octobre – novembre. Découvrez les trames de ces romans, pour nous mettre l’eau à la bouche, avant de pouvoir les lire en français.

Aa 4

Sigurverkið (La victoire)Arnaldur Indriðason – Editions VH – 1er novembre 2021.

Ce roman n’est pas un polar, mais est un roman historique. C’est la deuxième fois, après Le Livre du roi, qu’Arnaldur se lance dans ce genre. L’histoire se déroule dans les fjords de l’Ouest et à Copenhague au XVIIe siècle. Ce récit complexe et tragique dépeint la situation difficile du peuple soumis au pouvoir royal.

Présentation de l’éditeur :

            Un horloger islandais est installé dans le palais du roi du Danemark et fabrique une belle horloge. Un soir, le monarque, Christian VV, le rencontre. S’il est toujours le chef du pays en titre, il est considéré par son entourage comme un incapable et a été écarté par son fils et la cour. Ils discutent ensemble et l’horloger raconte la triste histoire de son père et de sa mère adoptive, qui ont été tués sous le règne du précédent roi, le père de Christian VII.

 

Horfnar (Disparition) Stefán Máni – Editions Sögur – octobre 2021

Espérons que ce roman, comme d’autres de l’auteur vont enfin être traduits en français. Pour l’instant, seuls trois romans sont accessibles aux lecteurs francophones.

Présentation de l’éditeur :

            C’est un été lumineux, le soleil brille près de Kirjubæjarklaustur. Deux amies allemandes randonnent dans la région et sont émerveillées par la nature. Sous la surface paisible du village, appelé familièrement Klaustur, se cache un sombre secret que les deux filles ne veulent pas connaître. L’officier de police Hörður Grímsson (appelé Hrafn dans la version française du seul livre traduit de la série : Présages) arrive dans le village pour des secours. Il ne se passe jamais rien ici... du moins le croit-il...

 

Náhvít jörð (Le sol blanc / Blanc comme neige, dans la traduction anglaise) – Lilja Sigurðardóttir – Editions JPV – 14 octobre 2021

Ce roman est le troisième opus de la série Árorá et Daníel, dont aucun volume n’a encore été traduit en français.

Présentation de l’éditeur :

Par une matinée enneigée d’hiver, un conteneur est retrouvé abandonné à Rauðhólar, près de Reykjavík. Lorsqu’on l’ouvre, on découvre l’horreur. Les corps de cinq femmes sont découverts ; elles ont apparemment traversé l’océan dans ce conteneur. Comment cela peut-il arriver et qui se cache derrière ce drame ? Les enquêteurs Daníel et Helena arrivent sur les lieux et commencent à enquêter. Pendant ce temps, Áróra, l’amie de Daníel est occupée ailleurs : sa tante Elín est un couple avec un Russe qui veut absolument ce marier. Mais le personnage ne semble pas bien net.

 

Úti (Dehors)Ragnar Jónasson – Editions Bjartur – 14 octobre 2021

Avec ce nouveau roman, Ragnar offre à ses fidèles lecteurs un thriller psychologique. Pour l’instant, je n’ai pas d’indication pour savoir s’il s’agit du deuxième volume de la trilogie Helgi Reykdal, qui est la suite de la série Hulda, ou s’il s’agit d’un roman indépendant.

Présentation de l’éditeur :

C’est une nuit de tempête de novembre. Quatre amis se réfugient dans une petite cabane de pêcheur perdue dans la lande. Mais, ce n’est pas forcément la tempête qui est le plus à craindre. Et tout le monde ne ressortira pas vivant de la situation.

Arnaldur Indriðason Ragnar Jónasson Lilja Sigurðardóttir Stefán Máni