Les filles qui mentent, d'Eva Björg Ægisdóttir

Les filles qui mentent, Eva Björg Ægisdóttir,

Editions de La Martinière, 1er avril 2022

Nous avions découvert, en France, Eva Björg Ægisdóttir et son héroïne Elma, grâce au roman éponyme (voir la fiche du roman). Nous retrouvons l’auteure et son inspectrice dans une deuxième livre : Les filles qui mentent (Stelpur sem ljúga).

Présentation de l’édition anglaise :

Quand Maríanna, une mère célibataire, disparaît de chez elle, tout le monde pense qu’elle a décidé à mener une nouvelle vie... jusqu’à ce que son corps soit retrouvé dans le champ de lave de Grábrók, sept mois plus tard, visiblement victime d’un homicide. Sa fille de quinze ans, Hekla a été placée dans une famille d’accueil, mais sa nouvelle vie idyllique ne cache-t-elle pas quelque chose de sinistre ?

L’officier de police, Elma, et ses collègues se chargent de l’enquête, qui devient de plus en plus complexe, à mesure que le nombre de suspects augmente et qu’un nouvel éclairage est jeté sur le passé de Maríanna et sur le passé d’une fille qui n’a jamais été comme les autres.

Eva Björg Ægisdóttir