polar islandais

La possibilité d’une île… sans crime

Le Point spécial Polar, à l’occasion du festival Quais du polar 2019, par Julie Malaure.

 

Katrín Jakobsdóttir a été élue Première ministre d’Islande en 2017, à l’âge de 41 ans. Où, à la tête d’une coalition centriste, elle a redonné confiance au peuple islandais malmené depuis 2008 par des crises en rafales. Farouche pourfendeuse du globish et de l’américanisation qui menace la culture et la langue islandaises, la ministre du pays à la criminalité la plus faible au monde est aussi mordue de polar. Rencontrée à l’occasion du festival Iceland Noir, cette experte du meurtre de sang froid nous a accordé un entretien à Reykjavik.

18270485lpw 18272220 article jpg 6095704 1250x625

Lire la suite