Ragnar Jónasson

Ragnar Jónasson – Les enquêtes de Siglufjörður.

Propos recueillis par Marie Michaud, de la librairie Gibert de Poitiers, à l’occasion de festival Quais du polar.

 

« Il ne se passe jamais rien à Siglufjörður. » Sauf dans vos romans. Pourquoi avoir choisi de situer l’action de votre cycle « Dark Iceland » (Snjór, Mörk, Nátt et Sótt) dans cette petite ville écrasée par les montagnes et quasi coupée du monde ?

Siglufjörður est le lieu où mon père a grandi et où mes grands-parents ont vécus. Aujourd’hui, nous y avons toujours une maison. Je m’y rends plusieurs fois par an, et ce depuis mon enfance. Ce village de pêcheurs calme et magnifique fait partie de mes endroits préférés. C’est un lieu idyllique, à la fois enchanteur et difficile d’accès : parfait pour situer l’intrigue de mes romans policiers ! On ne peut l’atteindre que par des tunnels creusés à même la montagne. Par ailleurs, mon grand-père avait écrit une série de livres sur l’histoire de Siglufjörður, j’étais donc ravi de perpétuer cette tradition en écrivant une série à ma manière.

Lire la suite