Ecrans noirs

Le polar islandais sur les écrans: TV, cinéma...

Baltasar Kormákur reprend le tournage de Katla, le « drame volcanique surnaturel »

Baltasar Kormákur reprend le tournage de Katla, le « drame volcanique surnaturel »

Icelandreview, 30 mai 2020

Baltasar Kormákur devrait reprendre le tournage de sa série en huit épisodes, pour Netflix, Katla. Présentée comme « un drame volcanique surnaturel », la série regroupe Guðrún Ýr Eyfjörð, plus connue sous son nom de chanteuse, GDRN, Íris Tanja Flygering, Ingvar Sigurðsson, Þorsteinn Bachmann, Sólveig Arnarsdóttir et les acteurs suédois Aliette Opheim et Valter Skarsgård. Le réalisateur de Everest réalise cette série grâce à sa propre maison de production, RVK.

Lire la suite

Smilla et l'amour de la neige

Arte vient de diffuser un film policier de 1997, dont l’action se passe principalement au Groenland : Smilla et l’amour de la neige, réalisé par une pointure du cinéma scandinave, le Danois Bille August, à partir du roman éponyme de Peter Høeg, paru en 1992.

19204149 jpg r 1920 1080 f jpg q x xxyxx 060692 43

Réalisation : Bille August.

Avec :

            Julia Osmond… Smilla

            Ricard Harris…. Dr Andreas Tork

            Robert Loggia.. Moritz Kaspersen

Ce film était en replay sur Arte jusqu’au 31 mars.

Il est cependant rediffusé vendredi 10 avril, à 13h35.

Lire la suite

Les meurtres de Valhalla, une série réussie

Confinement oblige, je me suis lancé dans la vision de Meurtres à Valhalla, sur Netflix. Cette série policière islandaise, coécrite par Óttar Martin Norðfjörð (auteur de Le sang d’Odin) est intéressante et je trouve que c’est une réussite.

 

Création : Þórður Pálsson

Avec :

                Nína Dögg Filippusdóttir….. Kata

                Björn Thors…………………. Arnar

01 14

Lire la suite

Les meurtres de Valhalla, la nouvelle série de Netflix

Après avoir déjà conquis une partie du globe aves ses créations originales étrangères, Netflix pose ses valises en Islande avec Les meurtres de Valhalla, une série policière créée par Þórður Pálsson, en co-production avec la chaîne islandaise RÚV, qui vaut le coup d’œil, même si elle n’a absolument aucun rapport avec la mythologie nordique.

par Arnold Petit, 18 mars 2020, ecranlarge.com

01 14

Lire la suite

Carte blanche à Yrsa Sigurðardóttir

La série Square Artiste, sur Arte, invite Yrsa Sigurðardóttir, qui visite les îles Vestmann.

Aa 3

 

Lire la suite

Katla, entre polar et science fiction

Le réalisateur Baltasar Kormákur a annoncé la prochaine production de la première série originale islandaise sur Netflix, intitulée Katla. Le projet, créé avec Sigurjón Kjartansson (co-auteur de la série policière Trapped), commencera le tournage principal, au printemps 2020. Le casting est déjà en cours.

Lire la suite

La Falaise (Hamarinn) – Un polar venu d’Islande

Les séries venues du Nord ont imposé un renouveau récent, en particulier dans le genre policier, mais pas seulement. Après des productions danoises, suédoises, norvégiennes, voici une fiction islandaise qui vient confirmer (s’il en était besoin) la bonne santé de la création télévisuelle dans cette partie de la planète TV. Pour les amateurs de polars, La Falaise (Hamarinn), mini-série en quatre épisodes, trouve un écho dans les romans d’Arnaldur Indriðason qui a réussi à imposer son nom et son style avec des titres comme La Cité des Jarres, La Femme en Vert ou encore L’Homme du Lac. On retrouve ce mélange de mystère, de lenteur et d’espaces ouverts avec lesquels les hommes ont appris à composer sur ce territoire insulaire et dépeuplé.

Hamarinn01 tm

Lire la suite

Un thriller islandais au festival de Cannes

Un film islandais, aux allures de thriller, est présenté lors de la semaine internationale de la critique, au festival de Cannes.

A White, White Day (Hvítur, hvítur dagur), de Hlynur Pálmason.

Avec : Ingvar Eggert Sigurðsson, Ída Mekkín Hlynsdóttir, Hilmir Snær Guðnason…

Durée : 109 mn

2986745 jpg r 1280 720 f jpg q x xxyxx

Synopsis :

Dans une petite ville perdue d’Islande, un commissaire de police en congé soupçonne un homme du coin d’avoir eu une aventure avec sa femme décédée dans un tragique accident deux ans plus tôt. Sa recherche de la vérité tourne à l’obsession. Celle-ci s’intensifie et le mène inévitablement à se mettre en danger, lui et ses proches. Une histoire de deuil, de vengeance et d’amour inconditionnel.

Lire la suite

Trapped, une deuxième saison peu convaincante

Fort du joli succès de la première saison, France 2 avait programmé cette deuxième saison de Trapped, cinq lundis de suite, en première partie de soirée, à raison de deux épisodes par soir. Mais devant le nombre trop faible de téléspectateurs, la chaîne à précipiter les choses, en diffusant les quatre derniers épisodes, le même soir, à partir de 22h30. Certes l’audience n’est pas systématiquement un gage de qualité, mais ce peut être un indicateur.

J’avais été séduit par la première saison (voir Trapped : une belle réussite), dirigée par un réalisateur désormais reconnu par les spécialistes, Baltasar Kormákur. Mais, ce deuxième opus ne m’a pas convaincu.

4899146 jpg r 640 360 f jpg q x xxyxx

Lire la suite

La saison 2 de Trapped diffusée sur France 2

La série policière Trapped, réalisée, entre autre, par Baltasar Kormákur revient avec une deuxième saison. Sortie en 2018 en Islande, les dix épisodes sont diffusés tous les lundis sur France 2, à raison de deux épisodes par soir. La diffusion commence lundi 25 mars.

25689511

Lire la suite

Netflix coproduit la première série télévisée islandaise.

Netflix va coproduire la première série islandaise, The Valhalla Murders (Les meurtres de Valhalla). Le géant du streaming investira la moitié du budget, soit 5,5 millions d’euros, dans cette série en huit épisodes, qui sortira pour Noël 2019 sur la chaîne de télévision publique islandaise RÚV. Elle sera ensuite disponible sur Netflix, pour le reste du monde.

L’histoire a pour protagoniste principal Arnar, un profiler de la police, basé à Copenhague, qui retourne en Islande pour enquêter sur le premier serial-killer du pays. Au début, les meurtres ne semblent pas avoir de liens entre eux, mais Arnar et la policière locale, Kata, découvrent qu’ils sont tous reliés à un centre pour garçon, maintenant fermé, appelé Valhalla et l’horrible crime qui s’y commit 35 ans plus tôt.

La série, tournée en islandais, malgré son titre anglais, a été co-écrite par une talentueuse équipe de scénaristes : Margrét Örnólfsdóttir (Trapped 2 ; Prisoners), Ottó Geir Bord (I Remember You), Mikael Torfason (Made in Iceland) et l’auteur de polar Óttar Martin Norðfjörð. Björn Thors (Prisoners, Paris of the North) jouera le personnage d’Arnar, alors que Nína Dögg Filippusdóttir (Prisoners ; Trapped) campera le rôle de Kata. Le tournage a déjà commencé en Islande et se poursuivra jusqu’à la fin du printemps.

« C’est un contrat historique avec Netflix », dit Magnús Geir Þórðarson, le directeur général de la RÚV. « Ce projet fascinant est un grand résultat de notre ambitieux travail chez RÚV visant à augmenter massivement la part de la sélection et de la distribution de notre pays et, par-dessus tout, la qualité de la télévision islandaise. »

Lire la suite

« Je sais qui tu es » en version française

Le roman d’Yrsa Sigurðardóttir, Je sais qui tu es,  a été adapté au cinéma par Óskar Þór Axelsson, sous le titre original du livre Ég man þig. Jusqu’ici, à part en islandais, une version sous-titrée en anglais est parue en DVD (lire l’article sur le sujet).

I remember you 750x400

Une version doublée en français est maintenant disponible sous le titre Les fantômes du passé.

Canal + cinéma la diffuse ce jeudi 16 août à 20h50, puis la rediffuse lundi 27 août, Canal + décalé. Le film est également disponible en replay sur MyCanal, jusqu’au 5 septembre.

Lire la suite

La saison 2 de Trapped s’attaque à des sujets de société

« Les spectateurs peuvent attendre une saison similaire à la précédente, mais aussi très différente sous divers aspects. » affirme le réalisateur Baltasar Kormákur, sur la nouvelle saison de Trapped (Ófærð), en sortie inédite l’automne prochain en Islande.

Ofaerd 2

Lire la suite

Les derniers jours d’une meurtrière islandaise bientôt au cinéma

Le réalisateur  italien Luca Guadagnino [Call me by your name] va commencer le tournage du film Burial Rites, inspiré du roman homonyme de Hannah Kent.

Lire la suite

Je sais qui tu es, adapté au cinéma

Le fabuleux polar d’Yrsa Sigurðardóttir, Je sais qui tu es (cliquez ICI pour lire la fiche du roman) a été adapté en film et est sorti sur les écrans islandais, le 5 mai 2017.

5581 10151526177214349 268494955 n1

La belle et inquiétante jacquette de la version islandaise du roman

Lire la suite

Noir Karma adapté au cinéma

Le roman de Stefán Máni, Noir Karma, a fait l'objet d'une libre adaptation cinématographique, en 2012, par le réalisateur islandais Óskar Þór Axelsson, sous le titre: Black's game.

Livre     Sal poster clean

Réalisateur:

Óskar Þór Axelsson

Interprètes:

Þór Kristjansson... Stebbi

Jóhannes Haukur Jóhannesson... Tóti

Damon Younger... Brúnó

María Birta... Dagný

Islande, 104 mn

Lire la suite

La cité des jarres adaptée au cinéma

Le roman d'Arnaldur Indriðason, La cité des jarres, a été adaptée au cinéma, en 2006, sous le titre Jar City, par le réalisateur islandais Baltasar Kormákur.

Cite 20des 20jarres     18967079

Réalisateur:

Baltasar Kormákur

Interprètes:

Ingvar Eggert Sigurðsson... Inspecteur Erlendur.

Ágústa Eva Erlendsdóttir... Eva Lind.

Björn Hlynur Haraldsson... Sigurður Óli

Ólafía Hrönn Jónsdóttir... Elingborg

Islande, Danemark, Allemagne, 94 mn

 

Jar City a reçu plusieurs récompenses:

2006: Edda Awards.

Meilleur film

Acteur de l'année: Ingvar Eggert Sigurðsson

Meilleure musique

Réalisateur de l'année: Baltasar Kormákur

Second rôle de l'année: Atli Rafn Sigurðsson (dans le rôle de Örn)

2007: Crystal Globe au festival international de Karlovy Vary.

2008: Grand prix au festival du film d'aventures de Valenciennes.

2008: Prix du public au festival international du film policier de Liège.

Lire la suite

Trapped: une belle réussite

France 2 a terminé de diffuser la série policière islandaise Trapped, créée par Baltasar Kormákur.

(Lire la très intéressante interview qu’il a donnée à ce propos).

Si la précédente série islandaise, que les téléspectateurs français ont pu voir, Meurtre au pied d’un volcan, ne m’avait pas convaincu, Trapped est, en revanche, une belle réussite.

Img2404preview2300 1036668

Lire la suite

Trapped, la nouvelle série policière islandaise débarque sur France 2

Les trois prochains lundis (8, 15 et 22 février), France 2 diffuse Trapped, une série TV islandaise réalisée par Baltasar Kormákur

Trapped 2015

Présentation :

Au fond d’un superbe fjord au nord-est de l’Islande, le tronc d’un homme est remonté par des pêcheurs. Andri Olafsson, un inspecteur bourru et taciturne, est en charge de l’enquête. Il conclut rapidement que le corps a été jeté à la mer depuis le ferry qui vient d’amarrer en ville, en provenance du Danemark. Les passagers et les membres d’équipage deviennent alors suspects. Tandis que le blizzard se lève et que la neige paralyse la région, empêchant la venue de renforts depuis Reykjavik, Andri, assistés de deux policiers, va devoir résoudre ce meurtre seul. Lui qui aspirait à une vie tranquille avec ses deux filles va se retrouver pris au piège d’un engrenage de mensonges, de secrets et de trahisons. Dans cette petite ville au bord du monde où tout le monde se connaît, la tension va devenir insoutenable…

Lire la suite

La série TV Meurtre au pied d’un volcan… bof !

Arte nous a permis de découvrir, il y a quelques semaines, une série policière islandaise, en  quatre épisodes, Meurtre au pied d’un volcan. (voir article)

Je suis assez sceptique sur le résultat et pour tout dire plutôt déçu. Certes, les paysages de la péninsule de Snæfellsnes sont splendides et les recherches dans les champs de lave montrent bien le caractère désertique de ce type de paysage.

En revanche, l’intrigue n’offre que peu d’intérêts.

Un meurtre est commis sur fond de faillite économique de 2008. Très vite, on cerne les auteurs présumés ; pas de suspense donc. Pour ceux qui se plongent dans les polars islandais, on dirait que l’auteur a voulu condenser maladroitement, en une série TV, tous les personnages des romans.

Le personnage principal, le policier Helgi, se débat avec des démons qui viennent de son passé (tiens, on dirait Erlendur !). Enfant, Il a été torturé par ses camarades alors qu’il se trouvait placé dans un foyer. Certes, mais quel est l’intérêt de cette histoire pour le récit ? Si encore, cela avait un lien ou une incidence avec l’enquête présente… L’un de ses anciens bourreaux est l’assassin. Et alors ? Si ce n’était pas le cas, ça n’aurait rien changé à l’intrigue. De plus, Helgi a perdu son fils, mort à huit ans. On le voit aller se recueillir sur sa tombe. Là encore, quel intérêt dans la série ? Montrer son attachement à retrouver sa fille enlevée par l’assassin ? Aurait-il mis moins d’entrain sans ce deuil ? Certainement pas.

Et surtout, pourquoi faire traîner l’histoire sur quatre épisodes, parfois ennuyeux, alors que deux suffisent.

Bref, dans la rubrique du polar islandais, je reste fermement attaché aux livres !