Les derniers jours d’une meurtrière islandaise bientôt au cinéma

Le réalisateur  italien Luca Guadagnino [Call me by your name] va commencer le tournage du film Burial Rites, inspiré du roman homonyme de Hannah Kent.

          Dans son livre, Burial Rites, sorti en France sous le nom de A la grâce des hommes, la romancière australienne Hannah Kent, raconte les derniers jours d’Agnes Magnúsdóttir, la dernière femme exécutée en Islande, en 1830, alors qu’elle attend la confirmation de la sentence capitale. Elle et son complice Friðrik Sigurðsson, sont accusés d’avoir assassinés Pétur Jónsson et Natan Ketilsson, après avoir mis le feu à la maison de ce dernier, à Illugastaðir. La décapitation des deux condamnés eut lieu le 12 janvier 1830. La précédente exécution du pays remontait à 1790. Tous les fermiers de Húnavatnssýla, dans le nord de l’île, furent réquisitionnés pour assister au « spectacle ». La tête d’Agnes fut plantée sur une pique, pour dissuader les candidats éventuels au meurtre.

7185347610 78d0076161 b

La ferme d'Illugastaðir

          C’est lors un séjour dans la région, alors qu’à 18 ans, elle était étudiante du Rotary Club, que Hannah Kent eut l’idée de ce roman, dont le titre islandais est Nádarstund. Luca Guadagnino a acquis les droits du roman et c’est Jennifer Lawrence qui a été choisie pour tenir le rôle d’Agnes Magnúsdóttir ; choix approuvé par l’auteur australienne, qui s’est exprimée par un tweet.

N 7ntvd  150 120830

Hannah Kent                                         Jennifer Lawrence

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau