Netflix coproduit la première série télévisée islandaise.

Netflix va coproduire la première série islandaise, The Valhalla Murders (Les meurtres de Valhalla). Le géant du streaming investira la moitié du budget, soit 5,5 millions d’euros, dans cette série en huit épisodes, qui sortira pour Noël 2019 sur la chaîne de télévision publique islandaise RÚV. Elle sera ensuite disponible sur Netflix, pour le reste du monde.

L’histoire a pour protagoniste principal Arnar, un profiler de la police, basé à Copenhague, qui retourne en Islande pour enquêter sur le premier serial-killer du pays. Au début, les meurtres ne semblent pas avoir de liens entre eux, mais Arnar et la policière locale, Kata, découvrent qu’ils sont tous reliés à un centre pour garçon, maintenant fermé, appelé Valhalla et l’horrible crime qui s’y commit 35 ans plus tôt.

La série, tournée en islandais, malgré son titre anglais, a été co-écrite par une talentueuse équipe de scénaristes : Margrét Örnólfsdóttir (Trapped 2 ; Prisoners), Ottó Geir Bord (I Remember You), Mikael Torfason (Made in Iceland) et l’auteur de polar Óttar Martin Norðfjörð. Björn Thors (Prisoners, Paris of the North) jouera le personnage d’Arnar, alors que Nína Dögg Filippusdóttir (Prisoners ; Trapped) campera le rôle de Kata. Le tournage a déjà commencé en Islande et se poursuivra jusqu’à la fin du printemps.

« C’est un contrat historique avec Netflix », dit Magnús Geir Þórðarson, le directeur général de la RÚV. « Ce projet fascinant est un grand résultat de notre ambitieux travail chez RÚV visant à augmenter massivement la part de la sélection et de la distribution de notre pays et, par-dessus tout, la qualité de la télévision islandaise. »

1111366