Arnaldur Indriðason, invité d’honneur, et bien d’autres écrivains et sujets passionnants, aux Boréales de Caen 2016.

La 25ème édition du festival des Boréales de Caen (17 au 27 novembre 2016) offre bien des centres d’intérêts aux amateurs de polars islandais.

http://www.lesboreales.com/

Affiche verte slide 620x340

Le Grand Arnaldur…

1 2 1H AVEC ARNALDUR INDRIĐASON

Rencontre animée par Gérard Meudal

 

Samedi 19 novembre 2016, à 20h30.

Auditorium du musée des beaux-arts, Caen.

Entrée libre sur réservation à partir du 10 octobre, sur le site eventbrite.

Journaliste, scénariste et critique de films, Arnaldur Indriðason est surtout un romancier à succès, considéré comme un des maîtres du polar. Ses livres sont publiés dans 37 pays et lui ont valu de nombreux prix prestigieux.

Reykjavík, 1979. Le corps d’un homme vient d’être repêché dans le Blue Lagoon. La victime serait tombée d’une très grande hauteur, peut-être a-t-elle été jetée d’un avion. En découvrant qu’il s’agit d’un ingénieur qui travaille à la base américaine de Keflavík, l’attention de la police se tourne vers de mystérieux vols secrets effectués entre le Groenland et l’Islande. Conscients des risques qu’ils prennent, Erlendur et Marion Briem poursuivent leur enquête avec l’aide d’un officier de la base.

Le lagon noir, Métailié 2016.

 

Autour de la littérature islandaise contemporaine…

LA NOUVELLE VAGUE ISLANDAISE

2 1

Rencontre animée par Madeleine Rigopoulos.

Dimanche 20 novembre 2016, à 11h00.

Auditorium du musée des beaux-arts, Caen.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

Soffía Bjarnardóttir a grandi à Reykjavik. 

J’ai toujours ton cœur avec moi est son premier roman.

Phénix excentrique, Siggý n’est plus. Elle qui n’a jamais été là pour personne a légué à sa fille Hildur son mal étrange et une petite maison jaune sur l’île de Flatey. Avec une lettre de sa mère pour seul viatique, Hildur s’embarque vers ce point minuscule perdu dans l’océan.

J’ai toujours ton cœur avec moi, Zulma, 2016.

 

Fils du grand Thor Vilhjálmsson, Guðmundur Andri Thorsson a cinq romans à son actif, tous salués par la critique islandaise. La valse de Valeyri est son premier roman traduit en français.

Il est quatre heures et demie de l’après-midi, nous sommes un vendredi 14 juin et la brume arrive de la mer dans le petit village de pêche nommé Valeyri. C’est cet instant précis que le narrateur choisit pour saisir les histoires et surtout les secrets de ses habitants. Un bateau entre dans le port, la chorale va chanter dans la salle des fêtes et la brume se pose sur seize destins.

La valse de Valeyri, Gallimard, 2016.

 

Sur le polar nordique…

LE POLAR NORDIQUE A-T-IL ENCORE QUELQUE CHOSE A DIRE ?

3

Rencontre animée par Gérard Meudal.

Dimanche 20 novembre 2016, à 17h00.

Auditorium du musée des beaux-arts, Caen.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

Erik Axl Sund (Suède). Formé par Jerker Eriksson et Håkan Axlander Sundquist, le duo s’est fait un nom avec Les visages de Victoria Bergman, récompensé en 2012 par la Swedish Academy of Crime Writers.

Un peu partout en Suède, une vague de suicides aux procédés déroutants et une série de meurtres bestiaux viennent faire déborder les casiers de la criminelle.

Les corps de verre, Actes sud, 2015.

 

D’abord journaliste, Mons Kallentoft (Suède) s’est lancé dans le polar avec sa série Hiver, Eté, Automne, Printemps… qui a connu un succès retentissant dès sa parution. Quatre Thaïlandaises travaillant dans un salon de massage de Stockholm sont brutalement assassinées. Zack Herry est bien décidé à résoudre cette énigme au risque d’être confronté à plus féroce que lui.

Zack, Gallimard, 2016.

 

Journaliste depuis 1986, Olivier Truc (France) vit à Stockholm, où il est correspondant du Monde.

En essayant d’identifier les squelettes de la Montagne rouge, Klemet et Nina vont retrouver le passé toujours vivant du racisme et des défenseurs de la pureté. Ils vont participer à la lutte pour la vie d’une culture samie décidée à ne pas disparaître.

La Montagne rouge, Métailié, 2016.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau