Le retour de Quais du polar 2021

Ce weekend, les 2, 3 et 4 juillet s’est tenue la 17ème édition de Quai du polar, à Lyon, le festival du roman policier le plus important de France.

Supprimé l’an dernier pour des raisons sanitaires, cette édition s’est déplacée du printemps au début de l’été, dans des conditions particulières de réservations et de lieux ouverts.

Les conditions n’ont pas empêché nombre d’auteurs d’honorer le festival de leur présence et, notamment, deux écrivains islandais : Arnaldur Indriðason, désormais un habitué et Eva Björg Ægisdóttir, qu’on a découverte grâce à son premier roman traduit : Elma.

Logo qdp

Les conférences et rencontres les concernant étaient les suivantes :

 

Conférence : Des seniors trop jeunes pour la retraite.

Ils ont l’âge de la retraite, les héros de nos quatre invités. Mais ils ne sont ni à une cuite près, ni à une enquête ou à un kidnapping de trop...

Avec : Arnaldur Indriðason (Islande), Iain Levison (Grande-Bretagne), Patrick Raynal (France) et Claire Renaud (France).

 

Conférence : Noir boomerang, le passé refait surface.

Retour du refoulé, d’un membre de la famille, ou d’une pièce de votre propre passé : ce que le destin ramène sous votre nez est le moteur même du suspense.

Avec : Eva Björg Ægisdóttir (Islande), Minos Efstathiadis (Grèce), Sophie Endelys (France) et Jessica Moor (Grande-Bretagne).

 

Les fantômes de Reykjavík / Croisière littéraire avec Arnaldur Indriðason.

Désormais visiteur fidèle de Quais du polar, Arnaldur Indriðason, le plus célèbre des romanciers scandinaves, reviendra sur sa prolifique carrière de romancier, sur les singularités islandaises et sur la poursuite de la série Konrad.

 

Table ronde : Nouvelles voix d’Europe du Nord.

Plus de quinze ans après le boom du « polar scandinave », une table ronde pour interroger les héritiers, les influences, les conséquences.

Avec : Eva Björg Ægisdóttir (Islande), Heine Bakkeid (Norvège), Frasse Mikardsson (France-Suède) et Niklas Natt och Dag (Suède).

 

Conférence : L’autre loi des séries : le héros récurrent.

La littérature, c’est un lien profond entre le lecteur et des personnages. Lorsqu’ils sont récurrents, ils deviennent une partie de nous-mêmes. Rencontre avec quatre créateurs de personnages désormais familiers.

Avec : Arnaldur Indriðason (Islande), Céline Denjean (France), Bernard Minier (France) et Franck Thilliez (France).

 

Arnaldur Indriðason présente Jar City, film de Baltasar Kormákur, fondé sur le roman de l’auteur islandais : La Cité des jarres.

Inspecteur à Reykjavik, Erlendur enquête sur le meurtre d'un vieil homme apparemment sans histoire. La photo de la tombe d'une petite fille retrouvée chez la victime réveille pourtant une affaire vieille de 40 ans. Et conduit Erlendur à Jar City... (Voir la fiche du roman: La Cité des Jarres).

Quais du polar