La revue Sang-froid

Connaissez-vous la revue Sang-froid ?

C’est une remarquable revue trimestrielle de justice, d’investigation et de polar.

Elle est particulièrement bien documentée et ses articles sont fouillées et passionnants. Sans parler de l’iconographie, notamment les dessins, qui sont de qualité.

La partie Justice et Investigation propose des révélations, des dossiers, des enquêtes, des récits et des témoignages. La partie polar offre au lecteur des rencontres, des portraits, des critiques, ainsi qu’une nouvelle écrite spécialement par un auteur de polar.

Dans le dernier numéro, le 6, l’interview d’Arnaldur Indriðason, certainement l’une des plus complètes de l’écrivain islandais, témoigne de la qualité de Sang-froid.

Pour les amateurs de polars que nous sommes, je ne saurais conseiller, après une visite sur le site, de s'y abonner.

Le site de la revue Sang-froid

Sprite

Voici la présentation de la revue par leurs concepteurs :

 

Chaque trimestre, les 160 pages de la revue Sang-froid vous plongent au cœur de la justice, de la police, mais aussi du « milieu » grâce à des articles fouillés et à contre-courant.

Le polar est aussi à l’honneur avec, dans chaque numéro, une nouvelle spécialement écrite pour la revue par un auteur reconnu, ainsi que des interviews et des portraits. Sans oublier les critiques de livres en rapport avec le polar et la justice.

 

NOTRE AMBITION

Sang-froid a pour ambition, chaque trimestre, de plonger le lecteur dans l’univers de la justice, de l’investigation et du polar. Dans un monde où l’overdose d’informations en continu empêche souvent la réflexion et la perspective, la rédaction de Sang-Froid s’efforce de retrouver le « terrain », d’observer et de relater les faits autrement.

 

NOTRE CONTENU

Dans une première partie, dédiée aux affaires juridiques et à l’investigation, Sang-froid publie un dossier, des reportages, des révélations et des portraits. Histoires récentes ou oubliées, le réel est mis en perspective pour raconter notre société. La fiction prend ensuite le relai avec une seconde partie consacrée à l’univers du polar. Miroir de son époque, ce genre littéraire est mis à l’honneur à travers une nouvelle écrite par un auteur de renom, ainsi que par des interviews et des portraits.

 

Sang-froid refuse de cloisonner littéraire et journalisme, à l’instar d’un Truman Capote dont notre titre invoque le patronage. Aujourd’hui le polar est de plus en plus documenté et en prise sur la complexité du réel. Quant aux meilleurs journalistes, ils se montrent de plus en plus exigeants concernant les techniques de narration. Nous faisons le pari que la circulation entre les deux peut s’avérer féconde.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau