Un polar dans les montagnes italiennes

Antonio Manzini est un auteur de polar italien qui met en scène, dans trois romans, le vice-préfet Rocco Schiavone, titre ayant remplacé celui de commissaire, comme le policier se fait un devoir de le rappeler.

Manzini

A cause d’un dérapage lors d’une enquête, Rocco Schiavone, qui partage avec l’auteur de ces lignes son amour pour l’AS Roma, est muté dans la vallée d’Aoste et doit donc quitter sa Rome chérie.

Il ne s’adapte pas dans ce monde où il fait froid, où il pleut tout le temps, quand ce n’est pas de la neige ! Il s’obstine à s’habiller à la romaine, quitte à user ses clarks dans la neige alpine. Ce vice-préfet est détestable : il a un caractère de chien, n’aime pas son métier –toute nouvelle enquête est considéré comme un emmerdement niveau dix ! – fume des joints et s’arrange, ici ou là, avec la loi, pour améliorer les fins de mois. Malgré cela, on s’attache au personnage, dont l’intuition et les méthodes permettent la résolution d’enquêtes et qui semble vivre dans le déni de l’assassinat de sa femme.

Trois romans sont traduits en français dans la série Rocco Schiavone : Piste noire, Froid comme la mort et Maudit printemps. J’ai lu les deux premiers ; ce sont des régals.

B26605   B26607   Product 9782207133705 195x320

Les deux premiers titres sont aussi parus en Folio Policier.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau