Les musiques d'Árni Þórarinsson

Árni Þórarinsson truffe ses romans de nombreuses références musicales.

Vous pouvez les retrouver ci-dessous et, pourquoi pas, les écouter, le livre à la main.

 Le temps de la sorcière (Tími nornarinnar)

Le titre éponyme: Season of the witch, Donovan, 1966.

Atlantis, Donovan, 1969

Bad Boy, The Beatles, 1965

Man on the Moon, R.E.M., 1992

Wheels on fire, Julie Driscoll, 1973

I'm your Hoockie Cocchie man, Muddy Waters, 1954

They are lonely, Pat Powdrill & the Powerdrills, 1966

Sympathy for the Devil, The Rolling Stones, 1968

 

Le dresseur d'insectes (Dauði trúðsins )

Le titre éponyme: Death of a clown, The Kinks, 1967. En effet, Dauði trúðsins peut se traduire par "la mort du clown". Quant au titre français, Le dresseur d'insectes, il est la traduction d'une phrase de cette même chanson des Kinks.

Victoria, The Kinks, 1969. Titre homonyme d'un des personnages centraux du roman.

Riders on the storm, The Doors, 1971

Ghostbusters, Ray Parker Jr, 1984

The sky is crying, Stevie Ray Vaughan, 1985

The thrill is gone, B.B. King, 1969

Dead end street, The Kinks, 1966

 

 Le septième fils (Sjöundi sonurinn )

Le titre éponyme: The seventh son, Willie Dixon, 1970.

Steamy Windows, Tina Turner, 1989

The sound of silence, Simon & Garfunkel, 1964

Piece of my heart, Janis Joplin, 1968

Immigrant song, Led Zeppelin, 1970

 

L'ange du matin (Morgunengill )

Le titre éponyme: Angel of the morning, Merrilee Rush & the Turnabouts, 1968.

One of us, Joan Osborne, 1995

Trouble, Elvis Presley, 1958

 

L'ombre des chats (Ár kattarins)

Le titre qui donne son nom original au roman: Year of the cat, Al Stewart, 1976.

Dancing queen, ABBA, 1976.

The joker, Steve Miller band, 1973.

Over the rainbow, Judy Garland, 1955.

Man of the world, Fletwood Mac, 1969.

Me and Bobby MacGee, Janis Joplin, 1971.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau