Óttar Martin Norðfjörð

Ottar martin nordfjord 218x150 BIOGRAPHIE

Óttar Martin Norðfjörð est né à Reykjavík, en 1980 et a grandi à Norðurmýri. Son père, Sverrir  Norðfjörð, et sa mère, d’origine tchèque, Alena Friðrikka Anderlova, sont architectes. Joueur d’échecs, Óttar Martin étudie à l’école Menntaskólinn við Hamrahlið. Au printemps 2000, il est diplômé de sciences et obtient ensuite une maîtrise de philosophie à l’université d’Islande. Parallèlement, il s’est toujours intéressé aux arts visuels, ce qui a influencé son travail d’écriture, et a même exposé des peintures à la galerie Tukt, en 2004. Il est marié à Elo Vasquez, avec qui il a collaboré sur de nombreux projets comme des bandes dessinées parues dans la revue anglophone Reykjavik Grapevine ou un clip vidéo pour le groupe musical espagnol I am Dive, en 2013. Ils vivent actuellement en Espagne.

Óttar Martin se définit lui-même comme un artiste engagé. Il fut candidat malheureux, sous l’étiquette du Nýtt Afl (Nouvelle force), aux élections parlementaires de 2003. Il mena une campagne active en faveur de Torfusamtökin, une organisation visant à sauver l’héritage architectural de Reykjavík, ainsi que pour la préservation des maisons de Laugavegur, promises à la démolition. Il participa activement à la « révolution des casseroles », contre la crise économique, en 2008-2009. Plus récemment, en 2013, il s’illustra par sa prise de position contre la police, dans une affaire de violences où une femme fut précipitée contre un banc, dans la rue, par les forces de l’ordre. Les policiers ayant parlé de la présence « fortuite » de ce banc, Óttar Martin fit circuler une photo de lui, assis sur le banc en question, avec un écriteau sur lequel était écrit « ce banc est fortuit ».

 

BIBLIOGRAPHIE

  1. Hnífur Abrahams (2007)
  2. Sólkross (2008) (traduction de l’islandais par Robert Guillemette)
  1. Áttablaðarósin (2010)
  2. Lygarinn (2011)
  3. Una (2012)
  4. Blóð hrausta manna (2013)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau