Au cœur de l’océan Indien, l’île Maurice est réputée pour ses plages paradisiaques, son climat tropical et sa richesse culturelle. Cependant, un autre aspect moins connu mais tout aussi intéressant mérite notre attention : la présence des requins dans les eaux mauriciennes. Que vous soyez un passionné de plongée ou simplement curieux d’en savoir plus sur ces créatures marines, cet article vous permettra de découvrir les différentes espèces de requins se trouvant autour de cette île magnifique, et surtout d’éviter de faire des mauvaises rencontres!

Photo d'un requin bouledogue terrifiant à l'ile maurice

La diversité des requins à l’Île Maurice

Plusieurs espèces de requins sont présentes dans les eaux entourant l’île Maurice, chacune avec ses spécificités et ses particularités. Parmi les plus couramment observées, on peut citer :

  1. Le requin à pointes noires (Carcharhinus melanopterus) : très répandu dans le lagon mauricien, ce requin mesure en moyenne 1,6 mètre et se nourrit principalement de poissons et de céphalopodes, il n’est pas dangereux pour les humains et n’attaque que très rarement.
  2. Le requin-citron (Negaprion brevirostris) : reconnaissable à sa couleur jaunâtre et à sa gueule large, cette espèce fréquente également le lagon et se nourrit de crustacés et de petits poissons. Quelques rares cas d’attaques ont été recensés mais ce n’est certainement pas l’espèce la plus agressive.
  3. Le requin-bouledogue (Carcharhinus leucas) : ce requin massif et puissant est capable de s’adapter à différents types d’environnements, allant des eaux peu profondes aux zones récifales en passant par les mares d’eau douce. Il se nourrit principalement de poissons, notamment de barracudas. Il compte parmi les espèces les plus dangereuses : Massif et puissant, il a un comportement très imprévisible et n’hésitera pas à vous attaquer si vous vous retrouvez sur son chemin.
  4. Le grand requin-marteau (Sphyrna mokarran) : doté d’une tête en forme de T, cette espèce impressionnante peut atteindre jusqu’à 6 mètres de longueur et chasse des proies telles que raies, crabes ou encore requins plus petits. Bien que gigantesque, il n’attaque que très rarement des humains. On recense 16 cas d’attaques depuis 1900, et aucune n’ayant causé de décès.
Race de requin Dangerosité Protection Nombre d’attaques depuis 1950 Description
Requin à pointes noires (Carcharhinus melanopterus) Très faible 1 Très répandu dans le lagon maldivien, ce requin mesure en moyenne 1,6 mètre et se nourrit principalement de poissons et de céphalopodes. Il n’est pas dangereux pour les humains et n’attaque que très rarement.
Requin-citron (Negaprion brevirostris) Faible 2 Reconnaissable à sa couleur jaunâtre et à sa gueule large, cette espèce fréquente également le lagon et se nourrit de crustacés et de petits poissons. Quelques rares cas d’attaques ont été recensés mais ce n’est certainement pas l’espèce la plus agressive.
Requin-bouledogue (Carcharhinus leucas) Élevée Espèce menacée 4 Ce requin massif et puissant est capable de s’adapter à différents types d’environnements, allant des eaux peu profondes aux zones récifales en passant par les mares d’eau douce. Il se nourrit principalement de poissons, notamment de barracudas. Il compte parmi les espèces les plus dangereuses : Massif et puissant, il a un comportement très imprévisible et n’hésitera pas à vous attaquer si vous vous retrouvez sur son chemin.
Grand requin-marteau (Sphyrna mokarran) Très faible En voie de disparition 16 Doté d’une tête en forme de T, cette espèce impressionnante peut atteindre jusqu’à 6 mètres de longueur et chasse des proies telles que raies, crabes ou encore requins plus petits. Bien que gigantesque, il n’attaque que très rarement des humains. On recense 16 cas d’attaques depuis 1900, et aucune n’ayant causé de décès.

 

A lire aussi : Requins au mexique

Aperçu général sur les traces des requins autour l’île Maurice

Les requins sont assez rares dans les zones les plus fréquentées de l’Île Maurice. Ils évoluent généralement en dehors du lagon, souvent dans les canyons près de la barrière de corail. Cependant, il n’est pas impossible de rencontrer des requins au sein même du lagon lorsqu’ils partent en quête de nourriture.

Si vous restez autour des zones fréquentées comme les plages à touristes, vous ne risquez rien. Cependant, si vous souhaitez découvrir la flore marine de l’île Maurice, nous vous recommandons de faire appel à des guides locaux qui vous permettront d’éviter les zones à risques et des potentielles rencontres avec des squales.

Requins et légendes locales

L’Île Maurice, avec sa riche histoire et sa diversité culturelle, est également le berceau de nombreuses légendes et histoires autour des requins. Dans la culture locale, les requins sont souvent vus comme des protecteurs des mers, et plusieurs récits évoquent des interactions mystiques entre les pêcheurs mauriciens et grands carnassiers. Ces légendes ajoutent une dimension culturelle intéressante à la perception des requins et montrent comment les habitants de l’île vivent en harmonie avec leur environnement naturel. Cependant, avec la forte augmentation du Tourisme, l’équilibre de la nature a été rompu et les attaques de requins sont de plus en plus fréquentes. On note une hausse d’attaque de requins autour de l’île Maurice de plus de 50% au cours des 100 dernières années alors même que le nombre de requins a chuté drastiquement. Cette hausse d’attaque est due à plusieurs raisons : les touristes ne connaissent pas les territoires des requins et s’aventurent parfois sur les domaines de chasse de ces grands prédateurs. Si vous comptez faire de la plongée à l’île Maurice , nous vous conseillons fortement de vous renseigner au préalable et d’engager un moniteur de plongée local.

La baisse de concentration de poissons dans l’océan Indien est la seconde cause d’attaque de requins autour de l’île Maurice : Ce lieu contient une forte population de squales, et ces derniers ont de moins en moins de proies pour se nourrir : certains requins affamés finissent donc par s’attaquer aux humains car ils n’ont plus rien à se mettre sous la dent… de requin!

Comment observer les requins à l’Île Maurice ?

Pour apercevoir ces majestueux prédateurs marins, vous pouvez opter pour différentes activités selon votre niveau d’expérience :

  • La plongée sous-marine : plusieurs sites de plongée situés autour de l’île permettent d’observer des requins dans leur habitat naturel, comme Shark Pit à Flic-en-Flac ou encore Shark Junction à Tamarin. Les centres de plongée locaux proposent des expéditions adaptées aux débutants comme aux plongeurs confirmés.
  • L’excursion en bateau : vous préférez admirer les requins depuis la surface ? Des excursions en bateau sont organisées pour observer ces animaux à la tombée de la nuit, lorsque leur activité est la plus intense.

Mesures de sécurité : éviter les mauvaises rencontres

Si le risque d’une attaque de requins demeure faible, il convient néanmoins de respecter certaines règles de sécurité pour éviter tout incident :

Photo terrifiante d'un requin citron

  • Ne pas nager près des zones à forte concentration de poissons (par exemple, près des filets de pêche).
  • Éviter de se baigner en mer au crépuscule et à l’aube, période durant laquelle les requins chassent.
  • Respecter les consignes données par les guides et les moniteurs lors de vos sorties en mer.

La cohabitation entre requins et humains à l’Île Maurice

Si la présence de requins dans les eaux mauriciennes peut susciter une certaine crainte, il est important de rappeler que ces animaux jouent un rôle essentiel dans l’écosystème marin. En effet, ils contribuent à réguler les populations de poissons et à maintenir un équilibre harmonieux entre les différentes espèces.

Par ailleurs, l’île Maurice s’est lancée dans la protection des requins afin de préserver cette espèce et le fragile écosystème qu’elle représente. Des actions sont entreprises en matière d’éducation et de sensibilisation au respect du milieu naturel mauricien.

 

Le tourisme responsable à l’honneur

Afin de contribuer à la préservation des requins et de leur habitat, il est essentiel d’adopter un comportement responsable lorsque nous partons à leur rencontre. Ceci passe par :

  • Respecter les règles de sécurité lors de vos activités nautiques.
  • Encourager un tourisme durable en privilégiant les activités et les prestataires respectueux de l’environnement marin.
  • S’informer et sensibiliser notre entourage aux enjeux de la conservation des requins.

Pour profiter pleinement de votre séjour sur cette île époustouflante tout en découvrant ce fascinant monde sous-marin, suivez ces conseils et participez ainsi à sauvegarder l’équilibre de la biodiversité de l’Île Maurice.

Découvrez également notre article sur les Requin des maldives

L’importance de la préservation des requins

Les requins jouent un rôle crucial dans l’écosystème marin de l’Île Maurice. En tant que prédateurs au sommet de la chaîne alimentaire, ils aident à maintenir la santé des populations de poissons en éliminant les individus faibles ou malades, ce qui contribue à une biodiversité marine équilibrée. Malheureusement, de nombreuses espèces de requins sont menacées par la surpêche, la pollution et la destruction de leur habitat. Il est donc primordial de soutenir les initiatives de conservation locales et internationales qui visent à protéger ces créatures fascinantes. En vous informant et en sensibilisant votre entourage sur l’importance des requins, vous participez activement à la préservation de l’écosystème marin de l’Île Maurice.

 

Espèce de requin Nom scientifique Statut de conservation Menaces principales
Requin-marteau halicorne Sphyrna lewini En danger Surpêche, perte d’habitat, prises accessoires
Grand requin-marteau Sphyrna mokarran En danger critique Surpêche, commerce des ailerons, destruction des récifs
Requin-baleine Rhincodon typus En danger Collisions avec les navires, surpêche, pollution
Requin-tigre Galeocerdo cuvier Quasi menacé Surpêche, prises accessoires, destruction de l’habitat
Requin soyeux Carcharhinus falciformis Vulnérable Surpêche, prises accessoires, pollution

 

Médiatisation des attaques de requins à l’île Maurice

Une attaque de requin est généralement très violente et se fait dans la plupart des cas au crépuscule, c’est pourquoi on voit assez peu de médiatisation sur ces dernières. En cherchant bien vous pourrez retrouver plusieurs reportages où quelques vidéos éparses qui parlent d’attaques de requins à l’île Maurice, comme celle-ci par exemple :

Sur le même sujet retrouvez également : Attaques mortelles de requins au Maroc